Cette nouvelle maison du numérique SNCF a la particularité d’être co-financée et co-dirigée par différentes SA de SNCF : SNCF/ SNCF Réseau / SNCF Voyageurs (TER Sud). Comme les autres 574, elle a pour missions d’accélérer les projets numériques des entités SNCF sur le territoire, de promouvoir la culture numérique auprès des agents et de développer des relations gagnantes pour SNCF en termes d’innovation avec les acteurs de l’écosystème en PACA.

Ceux qui parlent le mieux du dernier-né des 574, c’est encore Dominique Damide et Annick Labat, co-directeurs de cet espace.

Le 574 Sud possède une particularité : un BIM Lab, pour Building Information Modeling, un nouveau domaine du numérique industriel qui révolutionne la manière de concevoir les projets ferroviaires. Il permet de créer, de visualiser et de tester la structure en 3D, tout en monitorant les coûts et problèmes éventuels relevés grâce aux données. Véritable atout stratégique pour les projets SNCF, le BIM Manager Alexandre Vautrin de SNCF Réseau en détails les grands enjeux.

Tourné vers l’extérieur, et notamment vers l’écosystème des startups et PME locales, le 574 Sud en accueille déjà une en son sein : Neo-Eco, qui œuvre dans le domaine de l’économie circulaire. Un partenariat est d’ores et déjà entamé avec SNCF Réseau, et dédié à la collecte et au réemploi des matériaux ferroviaires. Présentation de cette collaboration avec Sandrine Rabaseda, Directrice du Pôle Environnement et Développement durable à la Direction territoriale PACA de SNCF Réseau.