La question de l’URL sur un projet digital, capital !

Une URL trop longue, même les moteurs de recherche n’arrivent pas à la lire…

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il faut s’intéresser de près aux URLs :

  • Le choix du domaine peut être un choix marketing essentiel à la réussite d’un projet (il ne doit cependant pas aller à l’encontre de la politique de la marque SNCF)
  • Une URL simple et courte, c’est l’assurance d’un accès plus facile pour l’utilisateur ainsi qu’une meilleure mémorisation.
  • Enfin, les URLs sont importantes pour le référencement naturel (dit SEO). Retrouver les mot-clés de votre contenu dans l’URL, par exemple, peut favoriser son référencement.

Une URL est « amicale » vis-à-vis des moteurs de recherche si :

  • Elle n’est pas trop longue, pas trop dynamique
  • Elle ne contient pas de caractères gênants (par exemple un underscore “_”, caractères spéciaux, accents…) et au maximum un trait d’union
  • Elle est invariable (aucune déclinaison singulier-pluriel)
  • Elle contient certains mots-clés qui peuvent être utiles à un bon référencement naturel de la page (sans toutefois être un critère déterminant)

Quelle URL pour mon projet ?

choix URL

Le sous-domaine, une solution simple et efficace

Utiliser un sous-domaine (de type exemple.sncf.com) pour une meilleure gestion du portefeuille de noms de domaine, pour un meilleur SEO (référencement naturel) sur mon projet et un meilleur endossement de la marque SNCF.
SNCF.com et Voyages-SNCF.com sont les vaisseaux amiraux de l’entreprise sur l’internet.

Dans le cadre de mon projet, j’ai besoin de faire de l’e-mailing : un projet nécessitant de l’e-mailing ne veut pas forcément dire qu’il faut ouvrir un nouveau domaine.

SNCF dispose de plusieurs domaines génériques prévues pour l’envoi des mailings comme l’envoi d’invitations par exemple.

 

La réservation d’un nom de domaine

Elle doit rester exceptionnelle. Si un domaine est envisagé alors que le projet a une durée de vie courte, il est sans doute préférable de créer un sous-domaine. La réservation d’un domaine peut aussi être effectuée pour des raisons défensives ou des besoins techniques.

choix URL

.com ou .fr ?

Le sncf.com est réservé aux projets clients et le sncf.fr est réservé aux projets à destination des collaborateurs et partenaires de SNCF.

Télécharger les bonnes pratiques DNS

Vous pouvez télécharger les bonnes pratiques DNS via ce lien.

Télécharger le formulaire de demande DNS

Si la réservation d’un nouveau nom de domaine n’est pas nécessaire, vous pouvez faire une demande de création d’un sous domaine de sncf.fr et/ou sncf.com en complétant le formulaire DNS.

Vous trouverez via ce lien le formulaire mis à jour régulièrement.

Il faudra ensuite formaliser votre demande sur le portail de l’offre des DNS NATIONAUX.

Les processus internes d’une réservation d’un nom de domaine

to do list

Pour effectuer une demande de réservation, de modification ou de suppression d’un nom de domaine, veuillez suivre le process de validation décrit dans le document suivant : ‘Processus Nom de Domaine

to do list

Générer des URLs courtes

Il est possible de générer des URLs courtes SNCF destinées à la communication ou aux besoins des réseaux sociaux du type « http://sn.cf/exemple ».

Attention, créer une URL courte ne remplace pas le fait d’ouvrir une URL. Celle-ci n’est qu’une URL de communication.

L'URL en .sncf

Il est également possible d’utiliser des URL en .sncf dans les cas d’utilisation suivant :

  • Services génériques (type gare.sncf, wifi.sncf, …)
  • Marques filles dont l’extension permet de souligner SNCF (type intercites.sncf, ter.sncf …)
  • Landing pages par cibles (Type journaliste.sncf, etudiant.sncf …)
  • Landing page longue durée (Produits, Campagnes longue durée, …)

Le processus est le même que sur l’ouverture d’un domaine avec une validation supplémentaire de la Direction de la Communication.

La gestion du portefeuille de domaine

SNCF possède aujourd’hui de nombreux domaines pour ses besoins en tant que marque ainsi que pour les différents projets digitaux.

Le portefeuille est composé de :

  • Noms de domaine correspondant aux besoins de l’entreprise et de la marque
  • Noms de domaine dits défensifs qui peuvent être utilisés pour nuire à l’entreprise.
  • Noms de domaine correspondant aux besoins techniques de l’entreprise (Messagerie, Réseau…).

Il est important aujourd’hui de rationaliser ce portefeuille pour des raisons stratégiques et budgétaires. Cette rationalisation passe, par exemple, par un nettoyage des domaines (sont-ils tous pertinents ?) ou par la redirection vers un site actif (sauf pour les noms réservés à titre défensif).

Chaque année : Envoi du tableau de renouvellement par e.SNCF à l’Activité en septembre/octobre pour le renouvellement ou l’abandon des noms pour l’année suivante.

Sécurité et Phishing

Les noms de domaine peuvent être utilisés dans les adresses email des expéditeurs et des destinataires. Pour les destinataires, ce nom de domaine peut être un gage de confiance s’il le reconnait (contact@sncf.com par exemple). Il est facile de forger un mail en utilisant un nom de domaine qui ne nous appartient pas. Les personnes malveillantes peuvent donc profiter de cette faille pour envoyer des emails frauduleux. Par défaut, cet email sera considéré comme légitime par l’infrastructure de messagerie du destinataire.

Un mécanisme existe pour déclarer les serveurs de messagerie autorisés à envoyer des emails en utilisant un nom de domaine. Le serveur de réception de messagerie pourra ensuite détecter les mails frauduleux s’ils ne sont pas émis d’une source déclarée. Il est également possible de déclarer qu’aucun serveur de messagerie n’est autorisé à envoyer des mails avec un nom de domaine si ce n’est pas un cas d’usage prévu.

Afin d’éviter que les noms de domaines SNCF soient pris pour cible, il est vivement recommandé d’utiliser ce mécanisme. Ce mécanisme s’appelle Sender Policy Framework (SPF). Concrètement, il s’agit simplement d’une entrée DNS à configurer sur le nom de domaine à protéger. Il faut cependant faire appel à votre équipe technique pour la configurer correctement. Plus de détails sur la configuration ici.

Si vos noms de domaine sont gérés par les DNS SNCF, n’hésitez pas à solliciter la MOA DNS