Deux agents sont en train d’effectuer une maintenance sur un DBR. Dans leurs mains, un smartphone avec l’application e-Vision DBR qui leur permet d’intervenir rapidement sur les automates de vente régionaux pour réaliser la maintenance mais aussi de connaître à tout moment l’état du parc des DBR en temps réel dans toute la région.

Cette innovation est un exemple de co-conception entre TER AuRA le 574 AuRA, et l’ASTI de Lyon SNCF Réseau. « La mise en œuvre de ce projet a suivi la méthode agile et robuste des 574 à savoir des phases d’émergence, de cadrage, d’expérimentation et de retour d’expérience. Par ailleurs, l’expérience utilisateurs a toujours été au centre » souligne Julie Kemtchuaing, ex cheffe de projet digital.

Depuis le début de la réflexion lancée par la Direction Marketing et Relation Client de TER AuRA, en mai 2020, le projet a bénéficié à chaque étape d’une validation d’un-e représentant-e de chaque Direction de Ligne. « Nous avons recruté des ambassadeurs, afin d’obtenir un outil simple et utile pour aider les équipes opérationnelles à atteindre les objectifs de la feuille de route » explique Laetitia Tardif, cheffe du projet e-Vision DBR Ter AuRA.

distributeur billets régionaux SNCF
A gauche : écran d'accueil de l'application. A droite : état du parc

Main dans la main avec le 574 AuRA

Dès le lancement de la réflexion sur le projet, le 574 AuRA a accompagné les phases d’émergence et de cadrage du projet. « Le 574 a été très important, il nous a suivi depuis le début jusqu’au déploiement de l’application » détaille Laetitia Tardif. « Suite à l’appel d’offre en octobre 2020 nous avons reçu cinq propositions de différents prestataires. Le choix s’est porté sur l’ASTI (service informatique & digital de SNCF Réseau) pour des raisons de suivi et d’évolution du projet à long terme. »

« Nous avons été au-delà de l’expression de besoins en allant au plus près des équipes » explique Florian Cardon de l’ASTI de Lyon, qui mentionne notamment l’ajout de fonctionnalités tel que le générateur de communication ou encore un fil d’échanges entre les agents sur le terrain et la cellule de supervision pour faciliter la prise en charge des interventions. Entre les contraintes de temps imposées par la méthode de gestion de projet 574 et la découverte du nouvel environnement de développement appelé Power Platform, les défis ont été nombreux. « Nous continuons à être en relation avec les équipes de Microsoft pour échanger sur notre expérience. » raconte Florian Cardon.

Concrètement, e-Vision DBR, mis en place depuis le 7 avril, permet de moderniser les procédures de maintenance afin de limiter les pannes, simplifier les gestes métier en apportant des solutions simples et intuitives, accélérer le processus de dépannage et d’informer en temps réel l’ensemble des agents du TER AuRA (2 000 agents) sur l’état de fonctionnement du parc des DBR.

L’application fournit également des tutoriels vidéo (réalisé par Salima Drissi et Elisa Merendet chez TER AuRA) qui décrivent les opérations de maintenance et l’appropriation de l’application. Maintenant que l’application e-Vision DBR est en place, elle peut facilement être adaptée à d’autres régions TER, cette transposabilité ayant été prise en compte pendant la phase de développement. Alors, à quand une appli e-Vision DBR près de chez vous ?

application distributeur billets régionaux SNCF
A gauche : maintenance curative. A droite : maintenance préventive